- Les résumés voyages et les photographies d'Ambre, Sandra et Anthony autour du monde - - Photographies sur instagram -
- Résumé de notre expérience -
Le désert des Bardenas Reales


Situé entre les villes de Tudela et Carcastillo, à l'est de la région de Navarre, cet immense désert est unique en Europe. On y trouve une faune et une flore spécifiques et des formations rocheuses impressionnantes dues à l'érosion particulièrement intense dans cette vaste étendue.
Ce désert n'est pas sans rappeler ce que l'on peut trouver aux Etats-Unis dans la région de Monument Valley ou bien dans la Vallée de la Lune au Chili.

Pour entrer dans le parc, plusieurs possibilités s'offrent à vous. A l'ouest vers Arguedas ou au nord est depuis Carcastillo. Nous choisissons depuis l'ouest.
Après avoir récupéré une carte au centre d'information, nous voila partis à silloner le parc en voiture. L'entrée est gratuite et vous pouvez l'explorer soit en voiture sur une piste bien balisée et facile, soit en vélo.
Cependant, lors de notre visite, nous avons remarqué que beaucoup d'itinéraires étaient fermés. Surement une volonté du parc de préserver la faune et la flore. Pas mal de cyclistes étaient un peu désappointés de ne pouvoir s'enfoncer davantage dans certaines zones du parc. 

Nous avons choisis de nous diriger vers Carcastillo et la sortie de El Paso en suivant la piste et en longeant la zone militaire interdite d'accès. En plein coeur du parc, il n'est pas rare d'assister a l'entrainement des pilotes de chasse. Nous en croisons deux qui effectuent looping et autre 360 degrés. Impressionnant. 
Nous nous dirigeons tranquillement vers le premier arrêt de la journée, Le Cabezo de las Cortinillas, une grande colline accessible via des escaliers (en mauvais état). D'en haut, on domine l'ensemble de la zone. Cela donne une très bonne idée de l'étendue de cet endroit si particulier.

A quelques minutes de la, le second arrêt est le plus attractif du parc. Il s'agit du Castildetierra, une immense cheminée de sédiments si typique des déserts arides. Amateurs de photo, vous en aurez pour votre argent !

Nous continuons la route plusieurs heures avec des arrêts pour profiter de ce décor lunaire avant de rejoindre la petite ville de Carcastillo pour déjeuner.
L'après midi, nous terminons la boucle en rejoignant Arguedas depuis le barrage de Ferial. Cette autre partie du parc est quasiment désertée par les touristes. Vous y croiserez uniquement des bergers venus faire boire leurs moutons dans les faibles points d'eau disponibles.
Un vrai plaisir de tracer la route seuls au monde.

NB: Attention, veillez à prendre suffisamment d'eau car la température grimpe très vite ici (jusqu'à 50 degrés !!) ainsi que les accessoires habituels pour se protéger du soleil.

En tout cas, pour nous, ce fut une sacrée belle surprise !


 

Partagez cet article sur Facebook



Partager

Extraits de nos photos

- Pour le plaisir des yeux -





Haut de page
Nos Dernières Photos Instagram